remparts_2009_1

Malgré que le soleil joue à cache cache, on part en Camargue visiter

AIGUES MORTES

On commence par un peu d'histoire .....

Aigues-Mortes doit son nom aux temps lointains où seuls les marais et les étangs appelés

les Eaux Mortes (Aquoe Mortuoe) agrémentaient le paysage.

Une seule tour veillait sur le petit village de pêcheurs et sauniers, la Tour de Matafère.
En 1240, Louis IX (St Louis) souhaitant un port en Méditerranée, choisit ce village

dont les terres environnantes appartenaient à l'Abbaye de Psalmody.

Il établit une charte de coutume accordant des privilèges à ceux qui s'établieraient dans le village.

La ville s'agrandit très rapidement. St Louis souhaitant partir pour les croisades fixa toute son attention

sur l'aménagement du Port. La construction de la Tour de Constance, en lieu et place de l'ancienne tour,

ne sera achevée qu'en 1254.
A la mort de Louis IX, Philippe Le Bel et ensuite Philippe le Hardi poursuivront les projets de construction

des remparts, de la Tour Carbonnière et l'amménagement de la ville.La Cité est toujours là,

aujourd'hui ....  et compte plus de 6 726 habitants. 

100_2465

A l’époque la statue est entourée de grilles .

La ville n'a pas de fontaine et les habitants doivent aller chercher l'eau à l'extérieur des remparts.

1896 sera l'année de l'adduction d'eau.

En effet, cette année là, la ville obtient enfin sa fontaine.

Quatre dauphins et vasques seront ajoutés au socle de la statue.

Les habitants n'auront plus besoin d'aller remplir les cruches à l'extérieur de la ville.

Pour fêter l'évènement, une inauguration fut organisée ainsi qu'un grand banquet où tous les habitants furent conviés.

Je doute qu'ils se soient contentés de boire seulement l'eau de la fontaine ;)

Tous les ans, la ville fête le printemps en fleurissant la statue de St Louis.

Pour rejoindre la Tour de Constance

100_2479

La tour de Constance, premier bâtiment construit par St Louis à AIGUES MORTES.

Au départ; elle a reçu son nom au début du 15° siècles en souvenir de Constance, la grande tante de St Louis.

Cette tour fut construite pour servir la défense de la ville, elle servait également de phare et pour être la résidence du Roi.

Par la suite, l’accés à la mer s’étant ensablé, le port est devenu inaccessible et la tour perd son prestige et vient alors une prison royale.

100_2493

La Tour de Constance devient au fil du temps le symbole des valeurs que la violence ne peut détruire .

Pendant plus de 80 ans, de nombreux  prisonniers s'y sont succédés, victimes d'une intolérance religieuse.

Ils étaient appelés "prisonniers pour la foi" . Certains prisonniers y faisaient une simple étape sur le chemin de la déportation aux Antilles ou de la condamnation aux galères...

d'autres y moururent (victimes de privations ou de sévices), d'autres encore s'en échappèrent (A.Mazel et ses compagnons....).

100_2472

A la suite de cette brillante évasion, de hautes grilles de fer furent scellées aux meurtrières.

Les Camisards aussi ont "habité" la tour durant de longues années mais la plus célèbre prisonnière de la Tour, celle qui a marqué l'histoire d'Aigues-Mortes

par sa résistance réfléchie et sa triomphante résignation fut Marie Durant (soeur d'un éminent Pasteur pacifique du Désert, arrêtée à l'âge de 15 ans

("son simple nom exigeait qu'on en fasse un exemple" fut-il écrit ...).

Pendant presque 40 ans , elle reste inébranlable, fidèle à ses convictions, convaincue de ses droits à la justice face à l'intolérance et à la tyrannie,

elle soutint ses compagnes prisonnières comme elle et devint l'interprète de leurs espérances...

Elle resta prisonnière de 1730 à 1768.

100_2495

On file sur la place St Louis .....