100_4351

Un petit village étrusque trônant sur une colline surplombant le Val d'Elsa, c'est l'image qu'on devait avoir de ce qui deviendra plus tard San Gimignano. Au Xe siècle,  le bourg fut attaqué par des hordes barbares, mais l'evêque de Modène réussit à le protéger.

 

100_4572


Depuis, le bourg prit le nom de l'évêque et s'appela San Gimignano.

 

san_gimignano_photo_989165_500x375

(photo empruntée sur le net)



San Gimignano se trouvait situer sur la via Francigena, la route médiévale des pélerins francs (au sens large) vers Rome, à qui elle dût une partie de son développement.

 

100_4516


Et contrairement aux villes voisines qui étaient sous l'influence des puissantes villes de Florence, Sienne ou Pise, San Gimignano devint une commune libre en 1199.

 

100_4518


Les riches familles prirent l'habitude de construire des tours à leurs maisons, tours qui symbolisianet leur puissance et donc, s'élevaient de plus en plus haut à mesure qu'on les construisait.

 

100_4517


Il y eut ainsi jusqu'à 72 maisons-tours à San Gimignano, mesurant jusqu'à 50m de hauteur. Cette rivalité de prestige s'aggravait aussi d'une rivalité plus politique, entre les factions des Ardinghelli (partisans des guelfes) et celle des Salvucci (partisans des gibelins).

 

100_4519


A ces rivalités s'ajouta la terrible peste de 1348 qui décima la ville. San Gimignano cessa d'être un commune libre et passa sous la protection de Florence, mais sans cesser d'être influencée par Sienne et Pise.
Elle ne connut pas le développement des grands voisines.

 

100_4565


Elle reste de nos jours un bourg de 8000 habitants et profite de ses maisons-tours, il en reste 14, de ses ruelles médiévales et de ses murailles bien conservées pour développer le tourisme. 

 

100_4529


San Gimignano tire une grande partie de ses revenus et de sa célébrité, de la culture du safran.

 

100_4569


Un vin, le Vernaccia de San Gimignano (1re DOCG dénomination d'origine contrôlée italienne décernée en mars 1966) contribue aussi à sa réputation.

 

100_4571

 

le palais del Popolo

 

100_4520

 

Sur le côté du Duomo se trouve le palais del Popolo, construit sur des plans d'Arnolfo di Cambio, en 1283.

 

100_4521


Il possède la plus haute tour encore élevée, la tour Grossa, de 54 m (visite possible).

 

100_4561


A l'intérieur du palais del Popolo est situé le musée et la pinacothèque de la ville, avec de nombreuses œuvres d'artistes florentins et siennois, comme Guido da Siena, Pinturicchio, Fra Filippo Lippi, Benozzo Gozzoli, Lorenzo di Niccolò, Domenico di Michelino, Pier Francesco Fiorentino et autres.

 

100_4560

 

les fontaines médiévales de San Gimignano

Loin, bien loin des ruelles si peuplées de touristes, San Gimignano cache encore des merveilles à qui veut sortir des sentiers battus.

 

100_4551

 

Au pied de la ville, existent encore les fontaines médiévales de San Gimignano,...

 

100_4556

100_4552

100_4557

 

La source était utilisée dès le 9e siècle où existaient déjà quelques aménagements (Elle se trouve plus bas quand on est face aux arches). L'actuelle structure couverte, comprend 6 arches romanes et ogivales, et date du 14e siècle, Une chapelle y était jointe en 1501, mais démolie en 1930.

100_4555