Mon père est de la génération ou la cuisine est le domaine de l’épouse (sans offenser les hommes de sa génération ayant le don de cuisiner).

Depuis un an il s’est lancé ce défi et il le relève à merveille maintenant. Chaque dimanche il mitonne de bons petits plats provençaux (daubes, bœuf bourguignon, bouchées à la reine aux fruits de mer ou à la viande….etc etc).

Mais la je l’ai félicité pour son civet de lapin mariné selon la recette de cuisine de ma mère (il a gardé son cahier de cuisine, le coquin et il a bien raison).

Le plat du dimanche a été une tuerie !!! Il avait pourtant peur de louper la recette.

Il n’y a pas d’âge à se mettre à la cuisine, la preuve à 82 ans il relève de nouveaux défis pour le plaisir de nos papilles et la je dis “ Chapeau bas Papa, tu es un as “.

15078746_10207829498756967_3650436212896223789_n